Que faire quand on a si mal?

D'abord, ACCUEILLIR...

Accueillir que ça fait mal, c’est-à-dire se donner la permission d’avoir mal : ne pas fuir, enfouir, refuser ce mal-être, mais plutôt l’exprimer.  


Exprimer les émotions difficiles ressenties en soi : colère, culpabilité, impuissance, angoisse, doutes, peurs, etc. 


                      Comment? En parler ou l’écrire…  


Parler de ce que vous vivez avec une personne de confiance qui sait écouter sans jugement et avec bienveillance. Ce peut être un(e) bon(ne) ami(e) ou un thérapeute.  


Ou écrire dans un journal. Vous pouvez, à chaque jour, noter vos événements quotidiens, les sentiments qui vous ont le plus affectés, une personne qui a été importante ce jour-là ou tout ce qui vous habite. 


Le but de parler ou d’écrire est de sortir de soi ce qui fait mal afin que cette souffrance ne se cristallise pas en nous. 


Vous pourriez aussi répondre à ces questions dans votre journal :  

  • Que représentait votre être cher pour vous? 
  • Qu’est-ce qui vous manque le plus? 
  • Qu’est-ce que vous auriez aimé dire à cette personne? 
  • Quels sont les impacts de cette perte dans votre vie?  


Retour à la page précédente

image20