Qui suis-je?

image33

Qui suis-je?

Depuis 2004, j'accompagne les personnes vivant l'épreuve d'un deuil. Mes nombreuses recherches ainsi que plusieurs ateliers que j'ai suivis, dont ceux avec M. Jean Monbourquette, me permettent d'accompagner les personnes endeuillées.

Ma devise...

      « Aimer les gens avec respect pour ce qu'ils sont, dans ce qu'ils vivent. »


Parfois la souffrance que nous fait vivre un deuil est si violente que nous ne sommes plus tout à fait les mêmes.

Être accueilli dans sa façon de vivre sa peine est primordial à la traversée de sa souffrance. 

C'est pourquoi le mot-maître de ma devise est « respect ». Accueillir et respecter les gens comme ils sont dans ce qu'ils vivent.



Pourquoi mon intérêt pour les personnes en deuil?

Ayant vécu à l'âge de 9 ans la mort par noyade de mon petit frère âgé de 22 mois, j'étais déjà inconsciemment plongée dans cet univers du deuil.

Par la suite, mon parcours m'a amenée à m'intéresser aux divers aspects psychologiques de la personne humaine à travers différents ateliers de cheminement personnel. À chaque fois, j'y découvrais un éclairage nouveau de mon deuil vécu à 9 ans.

Mon père, que j'aimais profondément, a aussi quitté ce monde il y a de cela quelques années.

 

2013: la tragédie de Lac-Mégantic...

L'événement le plus marquant dans mon travail d'accompagnement des personnes en deuil fut celui de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic où 47 personnes ont perdu la vie.

Accueil; écoute; silence; douceur; empathie; réconfort; solidarité ne sont que quelques-uns des mots qui me viennent dans le coeur en pensant à toutes ces personnes éprouvées.

J'ose dire que j'y ai reçu un « diplôme universitaire du coeur »...

image34

« Transformer sa souffrance de deuil n'est pas oublier l'être aimé.

 C'est lui donner une nouvelle place en soi, une place qui ne nous empêche plus de vivre. » - Marie-Frédérique Bacqué